10 mars 2009


cette nuit encore, impossible de dormir sur mes deux oreilles. j’ai eu beau gigoter sur l'oreiller et me tordre la tête dans tous les sens, impossible. j’ai décidé d’entreprendre un programme d’assouplissement de mes esgourdes, beaucoup trop courtes par nature, pas assez élastiques pour me les nouer derrière la nuque et qui me provoquent des insomnies.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !