16 mars 2009


étonnant comme la rage de dents qui me persécute empêche de parler mais absolument pas de hurler.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !