11 août 2008

Ejaculer


v. (fin xvième ; lat. ejaculari ; de jaculum, "javelot").


1. (v. tr.) zoo. projeter avec force hors de soi une matière liquide. pour assurer leur défense, certains reptiles éjaculent une humeur caustique en direction du visage des personnes ou de la gueule des animaux qui tentent de les saisir. dans les films porno, les hommes apeurés font pareil.

2. (v. intr.) terme de la vie dévote. prononcer, à quelque occasion passagère, des prières courtes et ferventes comme si elles sortaient du coeur pour se jeter vers le ciel et atteindre la face divine. "chez les très jeunes prêtres, il arrive que l'on éjacule abondamment pendant la nuit, sans même s'en rendre compte. ce phénomène, signe d'une vie intérieure très intense, ne doit pas être stigmatisé, ni conduire le sujet qui en est frappé à en ressentir de la honte." (saint jérôme, traité des devoirs des prêtres et des obligations des solitaires).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !