5 décembre 2008


à celle qui se pend à mon cou je laisse le choix de la longueur de la corde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !