4 décembre 2008


j'aime le poète pour sa simplicité naturelle et gracieuse qui le rapproche du chien : on lui jette un os, et il jurerait de l'ivoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !