5 août 2009


c'est la période où les connards de la télé, pour s'opérer la bonne conscience, nous rebattent les oreilles de ces histoires de petits gueux dont les parents n'ont pas les moyens de les envoyer à la mer. mais ces pauvres gosses n'ont-ils pas déjà suffisamment de problèmes pendant l'année qu’on veuille en plus leur infliger en vacances la vision de hordes hideuses, demi-nues, obscènes, échouées comme des méduses sur les plages, cuisant comme des escalopes au soleil ?

2 commentaires:

  1. ardentepatience6 août 2009 à 19:00

    Certes. D'autant, que si quelqu'un en avait quelque chose à cirer, on jugerait bon d'envoyer ces gosses sur une plage privée, sans les parents, avec buffet fin à volonté et vasques de limonade perpétuelles, par exemple.

    RépondreSupprimer
  2. ardentepatience6 août 2009 à 19:00

    Offrons le globe aux enfants

    Offrons le globe aux enfants,
    Au moins pour une journée.
    Donnons-le-leur afin qu’ils en jouent comme d’un ballon multicolore
    Pour qu’ils jouent en chantant parmi les étoiles.

    Offrons le globe aux enfants,
    Donnons-le-leur comme une pomme énorme,
    Comme une boule de pain tout chaude,
    Qu’une journée au moins ils puissent manger à leur faim.

    Offrons le globe aux enfants,
    Qu’une journée au moins le globe apprenne la camaraderie,
    Les enfants prendront de nos mains le globe
    Ils y planteront des arbres immortels.

    Nâzim Hikmet

    RépondreSupprimer

pan ! pan !