10 novembre 2009

Savater


Le savateur nouveau


( v. tr.) (origine incertaine, chavater en picard, xiième s. ; puis çavater, savater ; turc çabatun "mettre le pied [dans la tronche]", par l'it. ciabattare).


1. langage des armées. appliquer la correction militaire que se réservent les soldats entre eux pour des délits non justiciables d'un conseil de guerre, et qui consiste en ceci : le patient, couché sur le ventre, est étendu sur un banc, la chemise retroussée, le fessier nu, et chaque soldat de la compagnie lui applique des coups d'un soulier neuf et bien ferré en nombre égal à la gravité du délit. avoir été sévèrement savaté. / "raoult, je vais te savater ta grande petite gueule" (marie ndiaye, "droit de réponse contre devoir de réserve", le nouvel observateur, 10 novembre 2009).

2. sport. pratiquer une sorte de gymnastique inspirée du "chausson marseillais" et de certaines disciplines orientales se donnant pour objet d'appliquer entre le front et l'oreille de celui qu'on attaque ou par qui on est attaqué d'élégants coups de tibia qui lui font perdre beaucoup de sang en même temps qu'ils élèvent son niveau de conscience. savater son éric raoult dans les règles de l'art.

8 commentaires:

  1. N'est-que pas que la solitude en soi-mème eveille un peu d'attente fébrile? Voici l'entrée, vide, discrètetement illuminée comme une musée nocturne – la terasse, avec ses flottant torchères dans un étrangement doux soir d'Avent – la vestibule et le murmure vocale s'écartant – la très propre chambre et la musique dansante derrière le mur – et le bar avec les drinks mondains – le bassin où le nageur entrâine, longeur de longeur, il en n'a pas assez, il faut y mettre de sien – et enfin la fille du coin de couloir obscure q'elle tourne vers'l haut noire et pâle, vince, determinée et pure de style comme un moderne avion de chasse suédois.


    Poétudes

    SONNET XXXIX FOR KATIE

    I went downtown, saw Katie in the nude
    on Common Avenue, detracted soltitude
    as it were, like a dream-state rosely hued,
    like no one else could see her; DAMN! I phewed;

    was reciprokelly then, thank heaven, viewed,
    bestowed unique hard-on! but NOT eschewed,
    contrair-ee-lee, she took a somewhat rude
    'n readidy attude of Sex Prelude; it BREWED!

    And for a start, i hiccuped "Hi!", imbued
    with Moooood! She toodledooed: "How queued
    your awe-full specie-ally-tee, Sir Lewd,
    to prove (alas!), to have me finely screwed,

    and hopef'lly afterwards beloved, wooed,
    alive, huh? Don't you even DO it, Duu-uuude!"

    My English Poetry Blog

    More...

    Casualidad sopla la sangre
    de alguno señor desconocido
    durante los pocos restantes
    momentos del resplandor de faroles

    que se vislumbran tras el follaje
    flameando de las obsesiónes
    igual efimero como gotas
    del cinzano de la soledad –

    En aquel tiempo me levanta
    dentro uno incidente avejentado
    que en seguida palidece
    al camouflaje de abstraccion;

    chica, nadie conoce que tus grisos
    ojos significan aún; con todo
    el sueño que hube evacuado
    tu escudriñas nuevamente.

    My spanish poetry blog

    More...

    Consider Sex and time, procreation, reincarnation. Trigonometry! I envisage the time axis as the repetitive tangens function. Do you see what I mean? What can be tentatively derived from this notion? Clue: orgasm AND birth pangs at tan 0.

    My Philosophy

    My Music Blog

    My Babe Wallpapers

    You are very welcome to promote your blog on mine. They are well frequented, so there's mutual benefit.

    - Peter Ingestad, Sweden

    RépondreSupprimer
  2. Arrière, drakar ! viking ! moustaches ! ikéa ! va faire ta pub ailleurs eh bouffeur de rennes ! hareng saur ! père noël !

    RépondreSupprimer
  3. aquavit ! va te faire savater !
    (la musique savate manquait à notre désir, mais là c'est bon.)

    RépondreSupprimer
  4. ah va donc eh ! allumette ! ski alpin ! saunatier ! à poil ! krisprolls !

    RépondreSupprimer
  5. trappeur ! foie de morue ! toque d'ours ! wasa ! fjord ! mais reviens, pied de castor, reviens ! ah, le lâche.

    RépondreSupprimer
  6. calamar ! Gustav ! écrevisse ! Göteborg ! Volvo ! pingouin ! Ouste !

    Nan mais...

    Froid aux yeux ! courant d'air ! vol au vent ! Démarre ! reviens plus ! foire au derche ! chair de poule ! fleuriste !

    RépondreSupprimer
  7. Thor-nichon ! prix Nobel ! ah bouge encore ! en garde ! ah si c'est ça ! remue ! escogriffe ! débarras !


    (je crois que cette fois on l'a eu).

    RépondreSupprimer
  8. Ouais, il a compris, l'enfumé.
    N'empêche : "determinée et pure de style comme un moderne avion de chasse suédois", quand même...

    (Gloire à la Grande Savate)

    RépondreSupprimer

pan ! pan !