21 décembre 2009


je sais qu'il est de bon ton de dire l'inverse, mais j'aime noël, ses poules en chocolat, ses cloches, ses agneaux en biscuit et ses rires de gosses pour qui on organise des chasses aux oeufs peints. par contre, je déteste pâques, fête extrêmement vulgaire, avec ses sapins qu'on massacre, ses oiseaux qu'on cirrhose, et son personnage de gros père rougeaud, barbu comme un sexe, qui épouvante les enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !