9 octobre 2010

Mouiller


Lui


V. intr. (2e moitié XIVe s. ; moillier, moilier, fin XIe s. ; lat. pop. molliare).


Être très rempli d'amour. Yeux mouillés. / Femme qui mouille. / Venise est une ville mouillée.

1 commentaire:

  1. Voyelle qui sonne consonne mouillée.
    (Queneau parle quelque part d'Amours sonnantes.)

    RépondreSupprimer

pan ! pan !