1 août 2011

BOSZ, RIP




"A bientôt."
Edouard Levé, Suicide


Je viens de suicider Boyz of Skandalz.

Faute d'adversaires, notre guerre s'était endormie, devenue simple prétexte à terroriser gratuitement la population.

Fidèle à nos méthodes, j'ai pratiqué la terre brûlée, il n'y aura pas de trace, zéro archive.

Si tu as combattu, maintenant tu es démobilisé, tu poses ton gun, tu te relinges en civil et tu caches ton passé. Si tu avais sympathisé, que tu croises un des nôtres, désormais tu le dénonces, c'est tout ce qu'il mérite.

Vive la mort !


AB


3 commentaires:

  1. "Jamais je ne voudrais faire partie d'un club qui accepterait de m'avoir pour membre". Avant de signer, les Boyz auraient dû écouter Marx (Groucho).
    Arrgh, sérieusement, même sur invite, juste pour mater, on ne peut plus entrer ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est beau de tomber comme ça, samedi tout maussade à Berlin, sur le verbe "relinger".

    RépondreSupprimer

pan ! pan !