15 mars 2008

Participer


v. (xivème ; lat. participare, de particeps, "qui prend sa part").


I.

1. (v. intr.) cour. filer de la thune, généralement à contre-coeur. pour le cadeau d'anniversaire d'annie, tu participes ? - oh tu sais moi annie, j'la connais à peine !

2. (v. tr. ind.) pol. et éco. en recevoir, et cette fois de bon coeur. les malhonnêtetés auxquelles il a participé. / associés qui participent aux bénéfices d'une société. en ce sens, on dit aussi tremper (dans). "il participe au rayonnement de l'image de la france et de nos entreprises." (vincent bolloré, moi et sarkozy).


II.

(v. tr. ind.) vieux. tenir de la nature de quelque chose. l'air participe de la nature du feu. / le feu participe de la nature de l'os. / l'os participe de la nature du chien. / le chien participe de la nature du fusil. / le fusil participe de la nature de ma bouche. / ma bouche participe de la nature du soleil. / elle participe de la nature de la mort. / et la mort participe de la nature de ma maladie. / et la maladie m'empêche de vivre et d'être du feu. / et le feu m'empêchera de descendre sous la terre. / et le feu m'empêchera de mourir comme un chien. / m'empêchera de mourir comme un os.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !