19 juin 2008

Aurifier ou Horrifier


v. tr. (1863 ; du lat. aurum, "or").


chirurg. dentaire. se dit à propos du supplice où, à l'aide de pinces, de daviers et d'autres barres de fer, le dentiste obture hideusement les dents creuses de sa victime avec de l'or. par extension, on parle de sourire aurifié pour désigner la réaction douloureuse de celui qui, devant un spectacle qui lui cause de l'horreur, rit jaune. hier j'suis allé au dentiste me faire aurifier une dent. - ah bon mais t'as pas eu peur ? / "ah sauvez-moi aliocha ! gémit-elle en s'arrachant des poignées de cheveux sur les tempes. j'ai dit la vérité, la vérité ! je me tuerai, tout me dégoûte ! je ne veux plus vivre ! tout m'inspire le dégoût, tout ! ah aliocha, pourquoi ne m'aimez-vous pas, pas du tout, ordure ! - mais si, si je vous aime, bredouilla aliocha avec un sourire aurifié." (fédor dostoïevski, les frères karamazov).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !