12 juin 2008

Clouter


v. tr. (déb. xviième ; d'apr. cloutier (celui qui rend un culte aux clous)).


goth. et maroquinerie. garnir de clous à fins d'ornementation. cuir, bottes, collier, oreilles ou crâne cloutés. / jusqu'au début du siècle dernier, chaque salle de classe était garnie d'un christ clouté pour l'orner et représenter à l'élève sa condition ; aujourd'hui, on peut bien avoir retiré les idoles des murs, deux siècles de dressage ont fait que l'adolescent n'en finit pas de se clouter lui-même les narines et de "piercer" tout son petit corps anorexique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !