4 juin 2008

Droit de réponse


The-Champion-N°2-Essanay_big



"tout ce qu’il faut pour faire une comédie
c’est un parc, un policier et une jolie fille."


c h a r l i e c h a p l i n




re-pon-nou a diffusé hier la réaction de louis-françois delisse au court article un peu joyeux sur quoi j'avais planché à propos de son splendide choix de poésies amoureuses des touaregs publié au corridor bleu.

comme on verra, le ton est assez moyennement cordial, le fond d'une clarté toute syndicale, et j'avoue ne pas bien distinguer là-dedans ce qui tient du lard ou du cochon.

bien sûr, l'idée d'être gribouillé en vrai tueur, en agent des brigades secrètes assurant le service commandé, n'est pas en soi pour me déplaire ; mais comparer mon texte au "plus infect des rapports de police" me semble un tout petit peu fumeux.

"à force de faire le singe, me serinait tout le temps ma mère, tu vas finir par t'attirer un retour de branche". je considère donc que j'étais prévenu. aussi, c'est sans rancune aucune que je redis quand même ici tout le bien que j'ai pensé du livre à l'origine de l'escarmouche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

pan ! pan !